Les droits des femmes abandonnés par la majorité départementale

Après la suppression de la ligne budgétaire relative à l’égalité femmes-hommes et la suppression brutale de la subvention départementale au Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles, la majorité départementale a le choix lors de la commission permanente du vendredi 27 mai 2016 de diminuer de moitié l’aide au fonctionnement accordée au Planning Familial de l’Isere sans aucun échange préalable avec l’association.
Ce n’est qu’un début car il a clairement été annoncé que cette subvention sera entièrement supprimée l’année prochaine. C’est un nouveau signal extrêmement négatif donné à tous ceux qui oeuvrent au quotidien pour le droit des femmes et des familles en Isere.
Au-delà de l’action militante du Planning familial, historiquement ancré en Isere et qui fête cette année ses 60 ans, cette subvention permettait de financer les actions de formation menées par le Planning (qui est un centre de formation agréé), le centre de ressources documentaires qui irrigue tout le Departement de l’Isere, et la participation à de nombreux événements menés en partenariat avec la maison de l’égalité, le musée dauphinois…avec ce choix, ces actions et les emplois qui leur sont liés sont aujourd’hui menacés. C’est par ailleurs un nouvel exemple du mépris à l’égard des acteurs associatifs, considérés désormais comme de simples prestataires de services…